Qu’est ce que l’Archéologie ?

INTRODUCTION :

Qu’est ce que l’Archéologie? 

« archeos » signifie « origine » et « logos » signifie science.

L’Archéologie, c’est la reconstitution de l’histoire de l’Homme à partir de vestiges matériels (artéfacts) mais aussi de pollens, de sédiments … A partir de ceci, on construit un cadre chronologique (datation). Cette recherche chronologique est dominante lorsque l’on cherche des fossiles directeurs : ils sont caractéristiques d’une couche sédimentaire.

Aujourd’hui, l’Archéologie s’intéresse aussi au contexte économique, culturel,  aux savoirs-faires, aux religions, au mode de vie et de pensée. Nous nous intéressons donc plus à des éléments non-matériels.

L’Archéologie s’étend de l’origine de l’humanité (2.5 Ma, premiers outils) à nos jours.

L’espace géographique s’étend sur la planète avec le temps.

Les contextes de fouilles sont très différents :

-          Sous-marine

-          Subaquatique (eau douce)

-          Grotte

-          Terrestre

L’Archéologie appartient aux Sciences humaines car son but aboutit à l’Homme. Elle fait aussi appel à d’autres sciences dites dures.

L’Archéologie est différente de l’Histoire. 

Ces deux disciplines se différencient par le type de document qu’elles utilisent : l’Histoire utilise des sources écrites alors que l’Archéologie utilise  des vestiges matériels.

Pour certaines périodes, il n’y a pas de sources écrites, elles font donc partie de la Préhistoire. La Préhistoire s’arrête lorsque la civilisation humaine laisse des traces écrites de sa culture.

Pour certains peuples, il existe une période de Protohistoire : absence de traces écrites du peuple concerné mais écrits d’un autre peuple voisin.

Ex : L’histoire de la Gaulle a été relatée par Jules César.

Après la Préhistoire, l’Archéologie est complémentaire de l’Histoire car l’écriture ne fournit pas tout. En effet certains écrits son souvent réalisés par une minorité comme le clergé par exemple. Ils peuvent donc être biaisés car subjectifs, on a une vision tronquée de la civilisation.

Les vestiges matériels sont beaucoup plus fiables mais certains matériaux, comme les vestiges organiques, se conservent très mal.

Les fouilles : 

Les fouilles archéologiques consistent à classer, à noter tout ce que l’on trouve car tout ce qui est fouillé et détruit par la même occasion.

Quelle est la place de l’Archéologie par rapport aux autres sciences ? 

L’Archéologie est interdisciplinaire, les sciences qui la composent forment l’Archéométrie que l’on peut classer en 7 catégories :

-          Les Sciences de la Terre (Géo archéologie) : Géologie, Sédimentologie, Pédologie, Minéralogie …

-          Paléo botanique et Paléo zoologie :

Ø  anthracologie (étude des charbons), carpologie (étude des graines), palynologie …

Ø  archéozoologie, malacologie (étude des mollusques), ichtyologie (étude des poissons), entomologie (étude des insectes) …

-          Anthropologie physique et Paléontologie humaine : étude des restes osseux humains comme par exemple la paléo pathologie, la paléo démographie, la paléobiologie humaine …

-          Méthode de datation absolue : radiocarbone, dendrochronologie, thermoluminescence … Pour chaque période, il existe des datations spécifiques. Certaines sont indispensable alors que d’autres sont utilisées occasionnellement.

-          Techniques de prospection

-          Techniques d’analyse des matériaux

-          Méthodes de conservation et restauration

Les différentes étapes de la recherche archéologique :

Opérations sur le terrain : 

-          Prospection : deux mode de découverte : hasard ou du à une prospection.

-          Fouille : il existe deux types de fouilles :

Ø  Programmée : motivée par des recherches scientifiques précises.

Ø  Préventive ou de sauvetage : lors de travaux. Ex : construction du métro. Si cette fouille est positive, une fouille « urgente » est effectuée seulement à l’emplacement des travaux.

Lors de la construction des lignes de TGV, on trouve en moyenne un site archéologique tout les kilomètres. Quand on fait une fouille, ce n’est pas que l’objet en lui-même qui est important mais c’est aussi la position d’enfouissement, les objets alentours, les sédiments (par exemple pour déterminer la présence d’une ancienne fosse à ordure).

Leroi-Gourhan est un historien célèbre qui a mi au point la fouille dite planimétrique en Seine et Marne : méthode de fouille qui consiste à étendre au maximum la surface de fouille pour avoir une vue d’ensemble, on enregistre puis on démonte les différents éléments.

Travail en laboratoire : 

Voici les différentes disciplines que l’on effectue en laboratoire :

-          Anthropologie physique (morphologie)

-          Anthropologie funéraire (position des corps)

-          Archéozoologie (reste d’animaux)

-          Céramologie (étude de tout ce qui est fait en céramique) : en fonction de la forme et des dessins, on attribue des périodes caractéristiques.

-          Anthracologie (étude de restes de bois carbonisés)

-          Carpologie

-          Palynologie (la taille des pollens varie selon si la plante est domestique ou sauvage)

Etude, analyse et publication : 

L’Archéologie a un devoir de communication de ses résultats qui seront rédigés dans un rapport, dans des revues scientifiques ou vulgarisées pour le grand public.



Laisser un commentaire

Libellules et Ascalaphes au... |
Concepteurs systémiciens |
Sciences on lit ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tosnordiques
| tos2008
| La main qui pense ا&...